lundi 2 juin 2014

Échos Lyriques - édition enrichie

Échos Lyriques - édition enrichie (2ème édition)
Chapitre : Échos de Mots
Voici quelques extraits...


« J’observais la neige tomber
Cette poudre blanche virevolter
Sous le rythme expressif du vent
Sifflement autoritaire des rafales »
La tombée de la neige – Échos Lyriques 2ème édition

« Soixante tic-tacs par minute
Pas un tic de plus
Ou un tac de moins
Qui fissureraient le couloir du temps »
Tic-tac – Échos Lyriques 2ème édition

« Le vœu de fuir les caprices
De la boîte de pandore
De cette vie hasardeuse »
Ricochets du hasard – Échos Lyriques 2ème édition

« Les nuages me dessinaient des visages étonnés
Ces yeux encerclés de meringue m’épiaient
Ils observaient le déhanchement métallique des wagons
Se néantiser dans l’embouchure d’un tunnel abracadabrant
Grotte qui ne dévoilait qu’un point lumineux à l’horizon »
L’arbre de la vie – Échos Lyriques 2ème édition

« L’odeur des grillades attise les papilles
Des langues qui cherchent autre chose que parler
Sur des terrasses bondées de lèvres et de bière
Lèvres en quête des baisers caniculaires
Sous des parasols surchauffés de tentations »
La fièvre de l’été – Échos Lyriques 2ème édition

« Un candélabre accompagnait ses idées nocturnes
Son ombre muette projetée contre le mur
L’eccéité de ses textes alourdissait ses paupières
Et effarait de pugnaces incertitudes sa pensée »
L’ermite – Échos Lyriques 2ème édition

« Chasseurs d’inspiration
Prêts à accoutrer de fiction leur pensée
Créateurs indécis d’épars manuscrits
Inondés de codes d’édition
Détails permettant à la rareté
D’exprimer toute sa beauté ou toute sa laideur »

Écrivain – Échos Lyriques 2ème édition









Échos Lyriques - édition enrichie

Échos Lyriques - édition enrichie (2ème édition)
Chapitre : Échos Réflexifs
Voici quelques extraits...

« Hypnotisé par une terre promise l’homme déambule
Livrant de faux espoirs tant retenus sous ses clavicules »
La liberté de la nature – Échos Lyriques 2ème édition

« Regards semblables à des sabres affilés
Quel masque sera le plus juste pour ce défilé ?
Celui qui s’ajuste à la condescendance des prétentieux
Ou celui qui cache le désarroi par un sourire radieux ? »
Austérité sociale – Échos Lyriques 2ème édition

« Un être sans argent est un être sans valeur
Sans honneur et sans bonheur
Tout coûte de nos jours
Même se lever de bonne heure   cher chômeur
Jouissez de votre petite fortune
Même si elle paraît aussi piètre qu’une blafarde lune »
L’argent fait le bonheur – Échos Lyriques 2ème édition

« Elle a vécu une belle vie matérielle
Sous le charme d’une parure artificielle »
Parure artificielle – Échos Lyriques 2ème édition

« Dans l’imperturbabilité d’un tacet
Mon esprit serein redresse ses notes
Sous un tempo exigeant et pulsé
Un grand dessein m’appelle à l’ordre
Et motive mes ardentes passions »
L’autodidacte – Échos Lyriques 2ème édition




« Jadis seigneur de guerre
Barbare bardé d’acier
Soldat d’aujourd’hui
Criblé de balles en défendant une cause
Pour une présumée paix
Belle charade derrière les vils intérêts
De sa chère patrie »
La souche des guerriers – Échos Lyriques 2ème édition

« À présent  je me méfie des ombrages et des mirages
Représentations collectives d’apparentes images
Car je n’arrive plus à distinguer les braves des couards
Ni à discerner les larmes sincères dans un mouchoir
Je ne vois que des puits de sombres illusions
Dans cette existence tissée de désillusions »
Apparences trompeuses – Échos Lyriques 2ème édition


Échos Lyriques - édition enrichie

Échos Lyriques - édition enrichie (2ème édition)
Chapitre : Échos Intimes
Voici quelques extraits...
« C’est dans l’obscurité sous la lueur d’une chandelle
Que ses prières se désintégraient dans le néant

Aucun réconfort divin venant de la sainte Croix
Seulement la sensation d’un profond désarroi »
Enfance désenchantée – Échos Lyriques 2ème édition

« Nos jeunes prénoms  dans un cœur
Nous les avons amoureusement gravés
Sur l'écorce d'un érable champêtre
À tout jamais
On s'était dit »
Une finale morose – Échos Lyriques 2ème édition

« Mon amitié n’était que le déguisement
Amorphe de mes vifs sentiments
J’avais l’espoir de plus »
J’avais l’espoir de plus – Échos Lyriques 2ème édition

« Jour après jour
Il se sentait victime d’un monde irréel
Tout comme moi
Un pion dans un monde artificiel »
Cri après cri – Échos Lyriques 2ème édition

J’ai perdu de vue ceux qui m’ont épaulé
Types disparus derrière de vains simulacres
Sans me laisser un quelconque héritage
Un brin de leur savoir-vivre
Une anecdote farfelue   un conseil banal
Ceux que j’ai croisés – Échos Lyriques 2ème édition

« Cher fils   il n’y a pas si longtemps
J’ai coupé ton cordon ombilical
Et bientôt    à ton tour
Tu souhaiteras mûrir et construire
Quand ce moment-là viendra
Tu passeras ta vie en revue
Comme on l’a fait aujourd’hui
Moi
Je ne serai peut-être plus là »
Le temps passe vite – Échos Lyriques 2ème édition


« Une soirée festive alluma mon appétit pour cette femme
Attrayante comme la dance ondulée d’une hivernale flamme
J’ai eu le privilège d’admirer sa beauté me séduire
Chavirant ma barque illusoire
J’ai été tenté de tout reconstruire ! »
Ensemble enfin ! – Échos Lyriques 2ème édition


Cliquez ici pour vous procurer un exemplaire